Le lettre du Front


LE FRONT NATIONAL PREMIER PARTI DE FRANCE, LE SYSTÈME S’AFFOLE !

Notre arrivée en tête lors des élections européennes du 25 mai a provoqué un séisme politique attendu. Attendu par l’engouement que nous sentions sur le terrain pour l’alternative que nous proposions, attendu par la défiance manifestée à l’égard de l’Union Européenne, attendu par les réactions prévisibles des tauliers du système.

Ainsi, la contre-performance de l’UMP a vu s’accélérer l’affaire Bygmalion et la chute de Jean-François Copé. La pseudo frange ferme et moraliste de l’UMP, supposée défendre les valeurs, n’était donc bien que cette supercherie électorale destinée à rabattre les électeurs Front National. L’explosion à venir de l’ancienne formation majoritaire devrait voir les souverainistes et les patriotes sincères et authentiques nous rejoindre, sans doute plus sensibles à la personnalité de Marine Le Pen qu’à celle d’un hypothétique leader que l’UMP se cherche encore.

A gauche, que du très classique. Quelques gouailleurs illégitimes persuadés de faire œuvre de rébellion en s’engageant contre le Front National et en courant à la rescousse d’une démocratie qu’ils ne sont jamais que les seuls à menacer par leur mépris du peuple et de ses décisions, des lycéens manipulés et envoyés au feu par les rentiers du système, et un gouvernement qui, comme il est de coutume de le dire, « a bien compris le mécontentement des Français » mais ne changera rien à ce qu’ils lui reprochent.

Le système s’affole, le Front National et les Français passent. Ce n’est ni une fatalité ni une catastrophe, juste le salutaire sursaut d’un peuple qui veut reprendre son destin en main, à nous de l’entendre et de le soutenir !

Retrouvez l’actualité du Secrétariat Général sur  et 

Steeve Briois
Secrétaire Général du Front National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.