Communiqué du FN de Meaux (31 mai 2014): Affaire Copé Bygmalion. Par Béatrice Roullaud

Meaux

Si Monsieur Bastien Marguerite s’est prononcé pour le retrait immédiat de Monsieur Copé de ses fonctions de Maire en raison de l’affaire Bygmalion, le Front National préfère laisser les institutions républicaines faire la lumière sur cette affaire.

Ceci dit, il convient de rappeler qu’il semble complètement impossible en qualité de candidat, que Nicolas SARKOZY ait pu ignorer un tel dépassement de dépenses de campagne. C’est le candidat qui rend des comptes à la Commission de campagne après la campagne et personne d’autre, c’est donc fatalement lui qui décide des dépenses de campagne, même s’il n’en signe ni les chèques, ni les contrats.

Il convient également de rappeler que l’on substitue à Monsieur Copé, un collège dit « de sages » alors que Monsieur Juppé a lui-même été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêt (ramenés en appel, le 1er décembre 2004, à 14 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité). On habille Pierre pour déshabiller Paul….

Mais les électeurs ne s’y trompent plus, ils ont soif de « loyauté » et de « parler vrai » et ils le montrent  de plus en fort à chaque suffrage en votant pour les candidats du FRONT NATIONAL.

Béatrice ROULLAUD

Conseillère municipale de la ville de Meaux

Conseillère communautaire de la CAPM