LE FRONT NATIONAL DENONCE LES GASPILLAGES DU DEPARTEMENT 77

Les élections départementales donnent au Front national l’occasion de dénoncer les pratiques inadmissibles de gaspillage de l’argent public du Conseil général, futur conseil départemental. Alors que les voiries transférées par l’État sont dans un état détestable dans le sud-seine-et-marnais, que des collèges attendent des travaux, les élus UMPS de droite comme de gauche ont voté des projets inutiles, mal conçus et ultra-coûteux.

Les travaux routiers en forêt de Fontainebleau en sont un bon exemple : L’échangeur inutile sur la route de Melun, au niveau de la Croix d’Augas, avec une voie et une sortie fermées, avait déjà été surdimensionné. Le carrefour de Séailles, face au restaurant Le Grand Veneur, a coûté 1,9 M € alors qu’un feu avec boucle magnétique aurait suffi vu le faible trafic. Le tunnel du carrefour de Paris, sur la D 607 après le carrefour de la libération, a coûté 1,8 M €. Il est démesuré pour des piétons et vélos, mais insuffisant pour les camions de débardage. En comparaison le tunnel du Cuvier Châtillon dans les années 1980 a été moins coûteux et bien mieux conçu.

Tout cela démontre que l’argent a été gaspillé et les alternatives raisonnables écartées soit par incompétence, ce qui est déjà grave, soit sciemment ce qui est encore pire… mais alors à qui profite le crime… ?

Le dernier projet en date, qui coûterait plus de 8 M €, consiste en un double rond-point accompagné d’une énorme tranchée à la Table du Roi. Une étude sérieuse de l’accidentalité démontre que l’aménagement est disproportionné par rapport au problème, d’autant plus que la mortalité est devenue infime avec les mesures adoptées depuis 10 ans. On pourrait facilement limiter les accidents résiduels en prévoyant des feux et une boucle magnétique, permettant de sécuriser les deux intersections dangereuses avec l’ancienne nationale 6 et la route ronde. Outre ce gaspillage, on va massacrer un beau canton forestier, en déboisant 21300 m² et en déclassant des parcelles de la forêt domaniale qui seront échangées contre des bois sans intérêt. La compensation envisagée est ridicule. L’État et le Conseil régional sont complices de ce scandale. À nouveau, à qui profite le crime et tout cet argent ?

Le Front National estime que ces sommes énormes auraient été mieux employées pour des services et des travaux utiles ou même pour réduire la ponction fiscale des électeurs et des entreprises. Son ambition est de mettre fin à cette gabegie scandaleuse, dans le respect du patrimoine forestier.

Renaud PERSSON

Secrétaire Départemental du Front national 77