Discrimination positive, le PS remet le couvert !

François Kalfon, délégué à l’emploi au sein de la majorité socialiste du conseil régional d’Ile de France souhaite introduire des clauses sociales concernant le recrutement des employés des entreprises qui travailleront sur les chantiers du « Grand Paris ».

Il rentre ainsi dans une logique UMPS qui tend à promouvoir la discrimination positive, ici en fonction du lieu d’habitation.

Nicolas Sarkozy en son temps, déjà, nommait un préfet en raison de sa religion.

Ces mesures palliatives et clientélistes ne sont en rien une réponse satisfaisante aux problèmes  que rencontrent nos concitoyens et ne créeront à terme qu’une fracture supplémentaire entre les Français.

Le Front National est fondamentalement opposé à ces mesures discriminantes qui vont à l’encontre des valeurs républicaines et rappelle que là où il y a de la discrimination positive pour certains, il y a de la discrimination négative pour d’autres. Nous estimons ainsi que la méritocratie doit être la règle.

C’est tout une politique  économique  et  de souveraineté européenne qu’il faut changer en recréant les conditions de  la croissance qui, elle seule permettra de créer de l’emploi.

Alfonso Mathieu
Responsable FN du canton de MELUN