Communiqué d’Aymeric Durox, Secrétaire départemental du Collectif Racine 77 : Soutien aux enseignants en lutte contre les réformes

Aymeric Durox image pro 1

Le Collectif Racine 77 était présent ce matin à Fontainebleau dans le cadre d’une manifestation intersyndicale pour afficher son soutien à la lutte des enseignants contre les réformes scandaleuses des rythmes scolaires et du collège.

A l’école, la réforme inutile des rythmes scolaires dégrade fortement les conditions de travail des professeurs, nuit aux élèves et incite les parents à mettre leurs enfants dans des écoles privées exemptées de ladite réforme.

Au collège, tout a été dit sur cette réforme inique : baisse du volume horaire dans les cours fondamentaux (français et mathématiques), alors que le niveau général des collégiens sombre d’après toutes les enquêtes et qu’il leur faudrait au contraire plus d’heures, promotion des EPI, véritables usines à gaz chronophages et inefficaces, disparition des classes européennes sauf dans les quartiers privilégiés (Paris et quelques collèges prestigieux), suppression progressive du latin et du grec… Une pseudo réforme défendue par des pseudos pédagogues qui finiront par avoir la peau de l’école de la République. Car dans les deux cas, c’est bien elle qui est attaquée, son rôle d’émancipation et de promotion remis en question, sa vocation de formation de citoyens éclairés fortement mise à mal. C’est par amour de cette école de la République que nous luttons.

Le but inavoué de tous ces bouleversements ? Faire des économies, encore et toujours : plus de deux milliards sur dix ans avec la fin du redoublement, la suppression des sections bilingues et européennes, du latin-grec, de l’option découverte professionnelle au collège, la diminution des heures de cours… Tout est bon pour faire des économies de bouts de chandelle, exigées par les politiques d’austérité imposées par Bruxelles, quitte à sacrifier l’avenir de nos enfants.

Car ne nous y trompons pas, derrière ceci, c’est bien la volonté de l’Union Européenne et de l’OCDE, servilement retranscrite par les ministres de la République française, qui ne sont plus que des pions au service d’une idéologie ultra-libérale.

Le Front national est le seul parti à vouloir renégocier notre appartenance à cette UE mortifère. L’on ne peut continuer à se dire favorable à Bruxelles et lutter farouchement contre ces politiques austères. L’un ne va pas sans l’autre.

Comme l’écrivait l’un des plus illustres Seine-et-marnais de l’histoire, Bossuet, l’aigle de Meaux :

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ».

communiqué

Aymeric Durox,

Secrétaire départemental du Collectif Racine 77,

Coordinateur interdépartemental en Île-de-France.