Champagne-sur-Seine de nouveau requis pour l’accueil des migrants

                                                                                                         MONTEREAU_FAULT_YONNE-77

Le 07 septembre 2015, Champagne-sur-Seine fut sous le feu des médias avec l’arrivée de 83 migrants.

Début Mars 2016, nous apprenions, par l’intermédiaire de M. le maire, qu’il n’en restait qu’une quinzaine.

Et voilà que ce 08 avril 2016 les affichages municipaux nous annoncent la présence de 86 migrants dans la résidence « étudiante » Armade !

Quelles garanties la population a-t-elle quant à sa sécurité compte tenu de la libre circulation des migrants ? De nombreuses sources confirment que l’Etat Islamique parvient régulièrement à infiltrer des terroristes parmi ces flots ininterrompus d’émigration clandestine et les tragiques attentats du 13 novembre à Paris nous l’ont chèrement rappelé.

Outre le terrorisme, l’actualité fait état de nombreux faits d’agressions sexuelles perpétrées par des migrants. Nous rappelons que la résidence « étudiante » Armade ne se situe qu’à 50m du collège Fernand Gregh.

Par ailleurs, quel est l’avenir des ces milliers d’hommes jeunes, la plupart sans qualification, ne parlant pas un mot de français, et d’une culture bien éloignée de la nôtre dans un pays qui compte officiellement 10% de chômage, mais en réalité bien plus ? Comment peuvent-ils espérer quoique ce soit, quand tant de nos compatriotes sont sans emploi ? Qui va financer leur séjour quand tant de nos compatriotes ont du mal à finir le mois ?

Jusqu’à quand Champagne-sur-Seine (commune pauvre du 77 avec 45% de logements sociaux) va-t-elle devoir subir la politique nationale d’accueil des migrants, sachant que la commission européenne prévoit l’arrivée de trois millions de migrants supplémentaires d’ici 2017 ?

Ces questions sont légitimes, et chaque français se les pose.

Le Front national s’oppose fermement à la venue de ces migrants à Champagne-sur-Seine et à la lente invasion de notre pays décidée par des élites coupées du peuple, ce qui par ailleurs ne règle en rien le problème migratoire mais incite toujours plus de personnes à venir et appauvrit les pays de départ.

FN Canton de Montereau