L’insécurité gagne partout, même à Fontainebleau

Vendredi 20 janvier vers 21h, un homme de 22 ans a trouvé la mort à Fontainebleau, près de la tour Warney, au niveau du boulevard Winston-Churchill, poignardé par un autre homme de 20 ans qui a reconnu les faits le lendemain. La victime était connue «défavorablement» des services de police, surtout pour des affaires de stupéfiants. Triste fait divers devenu si banal en France, un peu moins dans la tranquille ville de Fontainebleau, qui connaît à son tour les affres de l’insécurité et de l’ensauvagement.

 

Le constat est limpide. L’ensauvagement de la France est une réalité, et sa douceur de vivre un vague souvenir. En 2016, selon une récente étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), plus de 3,7 millions de crimes et délits ont été enregistrés en France par la police et la gendarmerie. Les « violences physiques et les violences sexuelles » (qui représentent plus de deux tiers des faits de violence) ont augmenté de plus de 7% en zone police. La Seine-et-Marne se classe malheureusement dans les onze départements les plus violents de France avec 9 agressions pour 1000 habitants.

 

Les gouvernements de gauche et de droite qui se sont succédé depuis plus de 30 ans sont responsables de ce lamentable état de fait. Croire que le libéral Fillon, premier ministre d’un gouvernement qui a supprimé plus de 10 000 postes dans la gendarmerie et la police garantira une quelconque sécurité aux Français, est une gageure. S’imaginer que la gauche socialiste qui a nié cette montée de l’insécurité pendant des années fera quoi que ce soit pour protéger les citoyens est une folie.

 

Seule Marine Le Pen tient un discours de vérité sur le sujet depuis des années, et les Français le savent. Son programme est un programme de bon sens, au service du peuple, dont la sécurité est la première des libertés.

Une fois élue Présidente de la République, elle s’engage à :

 

Remettre en ordre L’État en lui redonnant son autorité, ses moyens, (justice, police, défense) et en garantissant sur tout le territoire des services publics rénovés et performants. 

Remettre en ordre notre modèle de société en arrêtant l’immigration massive, en réaffirmant l’identité française et les valeurs de la République, la laïcité, l’égalité homme-femme, la fierté nationale.

Remettre en ordre notre pays par la conquête des territoires perdus de la République, le démantèlement des réseaux de délinquants et l’éradication du fondamentalisme islamiste.

 

Aymeric Durox,

Secrétaire départemental du FN77