Brie Bleu Marine

Écoutez nos concitoyens !

Depuis notre entrée au conseil municipal en 2014, notre groupe a souvent interpellé le Maire et son équipe sur des sujets fondamentaux et essentiels à la vie quotidienne des habitants de Brie Comte Robert. Parmi ces sujets, j’aimerais pouvoir en citer trois qui nous touchent directement :

La Sécurité
L’Urbanisme & la Voirie
L’Education

Le bilan est pour l’heure un désastre! Il faut en tirer le constat suivant pour y voir plus clair:

Une insécurité galopante avec une police municipale toujours impuissante car pas armée.

Toujours plus de bâtiments et d’immeubles construits dans une indifférence excessive, une circulation insupportable aux heures de pointe et des possibilités de stationnement de moins en moins présentes.

Une éducation mise de côté par la majorité qui ne consulte quasiment jamais nos concitoyens affectés par une mauvaise gestion de l’éducation à Brie.

Notre groupe étant rallié à une étiquette politique infâme aux yeux de la majorité Socialiste et de leurs frères alliés « Génération Brie », il est malheureusement difficile de nous faire entendre ! Malgré ces difficultés, nous continuerons à vous défendre.

Je souhaite également profiter de cette tribune pour rendre un hommage à Arnaud Lavielle, membre de notre liste, que la maladie à emporté trop tôt. Nous apportons notre soutien à sa famille et à ses proches.

Joyeuses fêtes de Noël et de fin d’année à tous !!

LÉGISLATIVES ANTIDÉMOCRATIQUES

Les Briards ont boudés les urnes lors du premier et du deuxième tour de ces législatives, ce qui a donc fait élire Michèle Peyron Député de la 9ème circonscription de Seine et Marne. Une novice de plus dans cette assemblée majoritairement faite de cette nouvelle élite dirigée par le Président Macron. Il est inconcevable pour moi, élu municipal, de laisser notre pays aux mains de gens sans expérience et totalement vide de convictions. Ce nouveau parti nommé En Marche n’ira pas bien loin au vu de la capacité de ses élus à diriger ….

Pour parler de Brie, je m’engage dès maintenant à travailler sans relâche pour que vous, mes chers concitoyens, vous retourniez aux urnes pour choisir démocratiquement vos élus. un Député, élu avec autant d’abstention que lors de ces deux tours de scrutin, ne peut se dire représentant du peuple.

Je vous invite à venir nombreux aux conseils municipaux, c’est aussi une façon de vous faire entendre, vous ne pouvez pas rester sans voix face à cette caste qui vous méprise.

Ensemble chers Briards, tout deviendra réalisable !

Morgann VANACKER

Une Présidentielle pas comme les autres

Les Français ont choisi ! Emmanuel Macron a été élu Président de la République Française avec plus de 66% des suffrages face à Marine Le Pen. En tant qu’élu Front National au conseil municipal de Brie, je remercie tous les Briards qui ont placé Marine Le Pen en tête du premier tour dans notre ville et qui ont été plus de 2500 à lui apporter leurs voix lors du deuxième tour.

Malgré la défaite de notre camp, cette élection a démontré que le plafond de verre n’existe plus pour notre mouvement politique et que désormais, nous représentons la seule force d’opposition face au système, au monde de la finance et face au grand patronat que représente Monsieur Macron. Je suis certain qu’au vu des scores électoraux nous pourrons, localement, faire de grandes choses ensemble. Les deux grands partis politiques de la Vème République sont morts. Les élus en manques de convictions iront chez « En Marche » et ceux qui aiment viscéralement la France rejoindront la Force Républicaine et Patriote que représente Marine Le Pen.

J’ai hâte de savoir si Jean Laviolette restera adhérent au PS ou si tout simplement, il suivra son ami Macron …? Sachez Briards qu’il ne tient qu’à vous de changer la donne dans les prochains mois, dans les prochaines années !! Brie vous appartient, luttons contre ceux qui affaiblissent votre vie quotidienne !

En attendant les prochaines échéances, restons forts, restons soudés car impossible n’est pas Français !

Morgann VANACKER

Démission

Mesdames, messieurs, cette tribune sera la dernière de mon mandat. En effet, j’ai annoncé ma démission le 8 novembre dernier au conseil municipal.

Des raisons familiales, médicales et professionnelles me contraignent à arrêter ma mission locale. Merci à monsieur le maire pour le respect dont il a fait preuve à mon égard et au personnel de la mairie pour sa compétence et sa gentillesse, ce qui ne fut pas le cas de tout le monde. Les regards haineux, les réflexions déplacées mesquines et inappropriées les insultes déguisées et décomplexées tout ceci je l’ai subi de la part de ces gens qui se présentent comme les « bien pensants », gardiens de la bienséance et de la vérité. Je n’oublierai jamais l’accueil lors de ma première commission «je vous exècre madame Le Roux, vous et tout ce que vous représentez à travers votre parti» charmant pour des gens qui soit disant combattent la haine ! Ils sont les premiers à éprouver ce sentiment envers les autres !

Ce fût un honneur de représenter les Briards. J’ai beaucoup travaillé pour en être digne. Un grand merci à toutes les personnes qui m’ont soutenu, aidé et porté pour accomplir cet énorme travail bénévole.

J’ai passé 3 ans avec vous, j’aurai aimé aller jusqu’à la fin de mon mandat mais cela m’est impossible malheureusement. Restez unis Briards, battez vous pour vos convictions mais toujours dans le respect d’autrui.

« L’amertume des regrets ne se résumera qu’à la douceur des souvenirs » A.J Desprès (paroles de poilus)

Laure LE ROUX

Septembre 2016

En septembre 2015 alors que l’Allemagne accueillait des milliers de réfugiés syriens et irakiens, la France se disait prête à lui emboîter le pas en accueillant 24000 personnes.

Vous avez répondu par l’affirmative à la demande de l’état pour accueillir des réfugiés, et avez rédiger une lettre pour en informer les Briards.

Le groupe Brie Bleu Marine s’est opposé à cette décision arbitraire, demandant une consultation de la population.

Septembre 2016, dans le contexte du démantèlement de la jungle de Calais et de l’accueil par la France de près de 30 000 migrants sur deux ans suite au plan de relocalisation décidé par la commission Européenne, le ministre de l’intérieur prépare un schéma visant à disséminer près de 12 000 migrants dans toute la France.

Il nous est apparu essentiel de vous poser ces trois questions lors du dernier conseil municipal :

1/ Combien de personnes allons nous accueillir ?

2/ Dans quelles conditions et où allez vous les loger ?

3/ Qui va payer ?

Vos réponses :

Nous accueillons un jeune réfugié syrien de 25 ans, ingénieur et nous espérons en accueillir d’autres !

La municipalité a transformé un pavillon pour en faire 2 appartements de 47m2 et 51m2 (les 600 personnes qui attendent un logement à Brie apprécieront).

Bien évidemment ce sont les contribuables qui paieront.

«Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité(…), et l’apparence de la solidarité à un simple courant d’air» Georges Orwell.

Laure LE ROUX

Objet :

Question au Maire pour le prochain conseil Municipal du 27 septembre 2016

Monsieur le Maire,

En septembre 2015 alors que l’Allemagne accueillait des milliers de réfugiés syriens et irakiens, la France se disait prête à lui emboîter le pas en accueillant 24000 personnes. François Hollande demandait alors aux maires si leurs communes étaient volontaires pour accueillir des réfugiés ?

Vous avez répondu par l’affirmative à cette question et avez même fait rédiger une lettre pour en informer les Briards.

Le groupe Brie Bleu Marine s’est opposé à cette décision arbitraire, demandant une consultation de la population. De plus vous n’aviez pas su nous expliquer dans quelles conditions ces personnes seraient prises en charge.

A plusieurs reprises le groupe Brie Bleu Marine vous a demandé où en était cet accueil. La réponse fut toujours la même : « pour l’instant nous n’avons accueilli personne ».

Septembre 2016, dans le contexte du démantèlement de la jungle de Calais ainsi que de l’accueil par la France de près de 30 000 migrants sur deux ans consécutivement au plan de relocalisation décidé par la commission Européenne, le ministre de l’intérieur est en train de préparer un schéma visant à disséminer près de 12 000 migrants dans toute la France.

Nous attendons donc les réponses aux questions suivantes :

1/ Combien de personnes allons nous accueillir ?

2/ Dans quelles conditions et où allez vous les loger ?

3/ Qui va payer ?

Je vous remercie par avance monsieur le Maire pour les réponses apportées.

Laure LE ROUX

Groupe Brie Bleu Marine

Unis, nous sommes invincibles

Consternation effroi et tristesse face à cet été des plus sanglants avec une gradation dans le degré de barbarie des actes perpétrés.

La rentrée 2016 risque d’être très intense pour l’équipe municipale qui doit préparer la «fête médiévale» qui aura lieu les 1 et 2 octobre. Nous ne pouvons plus faire comme s’il ne se passait rien. Du reste il s’en passe des choses :

05/07 arrestation d’une jeune fille de Brie Comte Robert qui projetait des actes terroristes

28/07 arrestation à Nangis d’une femme «fichée S» qui a violé par 12 fois son assignation à résidence

08/08 interpellation d’une adolescente de 16 ans à Melun, prête à commettre un attentat.

N’oublions pas que nous sommes l’un des trois départements ayant le plus de «fichés S».

Vous devrez donc présenter un plan de sécurisation maximale au préfet, avec réduction des périmètres, contrôle des véhicules et des personnes, et un dispositif de force de l’ordre adéquat.

Maintenir la Médiévale c’est être garant des libertés publiques sans demander à la population qu’elle renonce aux siennes.

Robert Luis Stevenson disait : «garde ta peur pour toi même et partage ton courage avec les autres». Je vous propose de travailler ensemble, avec tous les élus et les agents de la police municipale et nationale à cette question de sécurisation de la ville, que ce soit pour la Médiévale mais également pour les établissements scolaires (quels qu’ils soient).

Bonne rentrée à tous…

Laure Le Roux

Une volonté politique en berne

Le 13 juin dernier, nous apprenions avec stupeur l’effroyable et abject assassinat à Magnanville, d’un policier et de sa femme au sein même de ce qu’ils avaient de plus intime, leur domicile familial, devant leur petit garçon de 3 ans.

Au delà de l’indignation, de la révolte, de la douleur et de la colère, il faut se rendre à l’évidence : nos forces de l’ordre sont des cibles et nous assistons malheureusement au désarmement moral qui caractérise notre pays et plus particulièrement le gouvernement d’aujourd’hui.

Deux questions se posent :

1/Pouvons nous agir ? Oui

2/Agissons nous? Non

Il est urgent que Brie et la CCOB, protègent leurs policiers municipaux, ces hommes et femmes qui ont la passion de la France et qui ont choisi ce métier pour défendre les concitoyens, potentiellement jusqu’au sacrifice suprême. Vous ne pouvez pas rester de marbre Monsieur le Maire, quant à la sécurité de vos forces de l’ordre. Vous en avez les moyens, mais c’est la volonté politique qui vous manque.

L’équipe Brie Bleu Marine demande une consultation de la population sur l’armement de la police Municipale (vous avez su le faire pour la préservation de la Trésorerie).

Il est temps de prendre des décisions fermes et sécuritaires. La politique c’est l’art des priorités et la priorité c’est non seulement la sécurité de vos concitoyens mais également celle de votre police municipale.

«Désir, Volonté, force, tout manque au cœur qui se méprise ».

Laure LE ROUX

Néonicotinoïde, tueur d’abeilles

J’ai choisi, ce mois-ci de dédier ma tribune à un Briard qui se bat à son échelle pour notre avenir celui de nos enfants et petits enfants. Après plusieurs courriers à la mairie restés sans réponses, il décidait en avril dernier d’adresser une lettre ouverte aux formations politiques de Brie. Etant les seuls à avoir répondu en temps réel, j’ai promis de lui laisser un espace dans cette tribune pour un sujet qui me paraît extrêmement important. Voici son message :

«Vous n’êtes pas sans savoir que les abeilles depuis des millions d’années jouent un rôle vital dans notre vie. Elles assurent la pollinisation, un phénomène naturel essentiel qui permet à la plupart des plantes de se reproduire. Aujourd’hui plus que jamais les abeilles ont besoin de votre soutien. Les députés le 18 mars dernier ont adopté un amendement interdisant tous les insecticides contenant du néonicotinoïde, une première victoire qui doit nous conduire à encourager les Briards à nous rejoindre dans notre démarche pour faire pression auprès des sénateurs puisqu’ils ont malheureusement reporté le 10 mai dernier cette interdiction. Briards, faites un geste en adressant JE SUIS POUR L’INTERDICTION DES NEONICOTINOIDES à votre Sénatrice/Sénateur».

J’espère de mon côté que la mairie n’utilisera pas de traitements insecticides contenant du néonicotinoïde.

«L’avenir n’est jamais que du présent à mettre en ordre. Vous n’avez pas à le prévoir mais à le permettre.» Saint Exupéry.

Laure LE ROUX

Avril 2016

ÇA COMMENCE PAR DES MOTS……

Cette tribune est une réponse, à la polémique stérile, inutile et déplacée suite au Conseil Municipal du 29 mars, lors de la délibération concernant le conseil de lutte contre la délinquance et la radicalisation.

L’article paru le 04/04 dans la République de Seine et Marne s’intitule « la colère de Nizarr BOURCHADA sur l’islamophobie décomplexée du FN », je vous invite à le lire..

Nous parlions de sécurité et de lutte contre la radicalisation et Nizarr Bourchada dénonce un amalgame ? Mais lequel exactement ?

A la soit disant «bêtise évidente et syntaxe approximative », vous répondez, monsieur par un glissement sémantique grave et une vision altérée de préjugés.

Nous n’avons aucun «venin» à jeter sur qui que se soit monsieur Bourchada. La communauté Musulmane, nous la respectons, au même titre que toutes les autres.

Nous sommes élus, Monsieur, pour défendre et débattre au mieux des intérêts des Briards quels qu’ils soient… Nos positions sont claires, sans ambiguïtés, sans haine ni insinuations perverses et surtout sans faux débats.

Vous avez cru pouvoir créer votre propre police de la pensée et de la parole ?

Petit rappel, monsieur, le Haut Conseil de l’Intégration stipule qu’en République, la critique de toutes convictions comme celle de la religion est libre. Elle est constitutionnellement garantie et fait partie de la liberté d’opinion et d’expression, et qu ‘elle ne saurait être assimilée au racisme et à la xénophobie.

Laure LE ROUX

 

Mars 2016

MIEUX VAUT PENSER LE CHANGEMENT QUE DE CHANGER LE PANSEMENT

Bien des fois nous nous interrogeons sur le bien fondé des décisions prises par cette majorité et la réflexion intense qu’il a fallu pour arriver à leurs mises en œuvre.

Prenons le projet de réfection de la place du marché qui est tellement bien pensé, qu’il permettra de désengorger fortement un centre ville saturé, puisque plus personne ne viendra y faire ses courses. Bien pensé également la mise en place des gaines provisoires pour la fibre ! là encore je plaisante ! Briards, c’est un rêve illusoire ! En effet, la CCOB (Monsieur LAVIOLETTE en est le président) à refusé d’être adhérente à « la Seine et Marne Numérique ». Soit, mais prévoir c’est supputer l’avenir et le préparer. Si vous n’y penser pas aujourd’hui pendant les travaux, il faudra tout détruire demain !

Un autre sujet appel à la réflexion, à l’heure où le ministère de l’intérieur prépare un texte pour que les vigiles (qui ne sont ni policiers, ni gendarmes, ni convoyeurs de fonds, rappelons le) soient armés, la CCOB, encore elle, à décidé de ne pas armer la police municipale ! Encore un manque, un vide de réflexion et de bon sens, et des sujets sans fond il y en a pléthore à BRIE.

Mais finalement comme disait Paul Valéry «que serions nous sans le secours de ce qui n’existe pas», d’ailleurs « cette politique n’est elle pas l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde » ?

Laure LE ROUX

 

Février 2016

CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCEE

On ne peut que rester perplexe quand on assiste à cette multitude de décisions inconsidérées prises par la majorité en place et qui nous mènent droit dans le mur.

1/ Signature d’un partenariat avec le futur KINEPOLIS de SERVON (cinéma de 9 salles pouvant accueillir 1500 personnes). On pense encore pouvoir sauver notre cinéma Municipal !

2/ La simplification du PLU. Les éléments avancés pour justifier de celle-ci ne sont guère convaincants. Il est vrai que la municipalité n’étant pas aux normes du code de la construction on s’attendait à ce que cet argument soit choisit, hélas NON.

3/ Travaux de la place du marché. Sans parler du fait qu’on accuse les commerçants de se tuer eux mêmes en restant garer sur la place, on décide de la refonte de celle-ci pour passer d’une trentaine de places de parking aujourd’hui à une quinzaine de places.

Quand on est capable de rester de marbre face à la détresse des petits commerces, ne pas sourciller en les voyant fermer un à un, et mettre en place des projets pour diriger les consommateurs vers les grandes surfaces, je me dit qu’il vous manque peut être l’essentiel dans la citation de PROUST « le cœur est la dimension suprême de l’intelligence ».

Finalement le but de tout ça n’est il pas de faire un cœur de ville de Musées (musée de la charcuterie, de la coiffure, de la pharmacie etc….) situés entre 2 banques et 3 agences immobilières, et rebaptiser la ville « Brie, ville souvenirs »

Laure LE ROUX

Janvier 2016

L’INSOUSIANCE COLLECTIVE ACTIVE NOTRE INCONSCIENCE

Le débat d’orientation budgétaire s’est tenu en décembre. A l’inverse de la demande faite par le ministre des finances qui souhaite que les économies des collectivités portent en priorité sur les dépenses de fonctionnement, la municipalité à choisi de les augmenter de 1,85 % portant le budget de fonctionnement pour 2016 à 20 323000 €.

Quand aux investissements plusieurs projets nous semblent inconsidérés voir inutiles :

– 500 000 € Nouvelle aire de loisirs rue de Verdun (places de camping-cars, aire de pique nique et expropriations de certains propriétaires)

– 1 000 000 € création d’un jardin public rue du parc des sports

– 300 000 € construction d’un mur d’escalade pour les collégiens, nécessitant un encadrement (nous proposons un Street Workout dans le parc F.Mitterand, qui représente un coût 10 fois inférieur). Nous savons que la pratique sportive peut être salutaire pour la réussite sociale, n’en privez pas nos jeunes quels qu’ils soient.

Enfin, nous avons demandé encore une fois d’armer la Police Municipale. Malheureusement Brie et avec elle la CCOB ont choisi de doter les policiers municipaux de Taser ! Vous avez le devoir de protéger vos forces de l’ordre, monsieur le Maire . Vous n’êtes pas sans ignorer qu’un énième braquage à main armée à eu lieu vendredi 22/01 au CAMPANILE. Reconsidérez votre décision, « La sécurité de la conscience donne la sécurité du reste » Victor Hugo.

Laure LE ROUX

Le 15/12/2015

Rien n’est permanent sauf le changement

Un grand merci à tous les Briards qui ont placé le Front National en tête sur BRIE dès le premier tour et qui ont confirmé leurs votes au second tour des élections régionales des 6 et 13 décembre derniers.

C’est une très belle victoire locale puisque nous ne cessons de progresser élections après élections. En effet, depuis les municipales nous avons presque doublé le nombre d’électeurs alors que nos adversaires perdent inexorablement leur électorat.

Vous avez contribué à faire élire 5 conseillers FN de Seine et Marne au conseil régional d’Île de France.

Je ne ferais pas de commentaires sur la vague Bleu marine au niveau national puisque le règlement de cette tribune nous impose d’avoir des thèmes concernant obligatoirement la vie municipale locale. Vous jugerez donc en reprenant les différentes tribunes de l’application infaillible de cette belle démocratie.

Bravo à vous électeurs patriotes, courageux et déterminés qui n’avez pas baissé les bras face aux intimidations, infantilisations et manipulations diverses. Vous n’avez pas cédé à la simplicité de fausses évidences.

Vous nous donnez le courage de continuer à être la première force d’opposition constructive et exigeante parce que non connivente à BRIE. Comme disait Charlie Chaplin : « les grands exploits ont été la conquête de ce qui semblait impossible ».

Toute l’équipe BRIE BLEU MARINE souhaite à tous les Briards une belle et heureuse année 2016. Prenez soin de vous et de vos proches.

Laure Le Roux

Le 19/10/2015

LA RESPONSABILITÉ DE CHACUN : VOULOIR SAVOIR ET OSER DIRE

Lors du dernier conseil municipal monsieur le maire nous a lu la lettre que vous avez tous reçue annonçant que BRIE s’était portée volontaire pour accueillir plusieurs familles de migrants. Quand on sait que 628 personnes attendent à Brie un logement social, que dans certaines classes on ne compte pas moins de 34 élèves, on se dit que c’est une aimable plaisanterie et qu’ il souffle un vent de folie mégalomane au sein de l’équipe de la majorité. Rien n’a été anticipé, on ne réagit pas selon nos moyens mais simplement pour faire un effet d’annonce. Vous qui organisez en un week-end un référendum pour l’union de la gauche faites en un pour consulter les Briards sur cette décision importante. En effet nous ne parlons pas de réfugiés temporaires mais bien de migrants clandestins qui resteront durablement sur le territoire national aux frais du contribuable local. TOUS les briards ont leur mot à dire.

En ce qui concerne la mascarade du groupe Ensemble pour Brie qui est devenu Génération Brie, elle a assez durée ! Que penser de ce groupe dont les membres démissionnent les uns après les autres (4 démissions en 1 an ½). Maintenant leur soi disant chef de fil Nizarr BOURCHADA (étiquette UDI aux municipales), se présente comme tête de liste aux élections régionales sous l’étiquette UDMF (Union des Démocrates Musulmans Français). Je lui suggère donc, par honnêteté, franchise et respect pour les électeurs de démissionner de son groupe pour assumer pleinement sa nouvelle étiquette.

Laure LE ROUX

Le 14/09/2015

PROPRIETAIRES ATTENTION A VOS TERRAINS

Nouveau projet à BRIE et cette fois-ci on utilise les grands moyens et la manière forte. Les propriétaires des terrains rendant possible la réalisation de ce projet, se refusent à brader leurs biens pour 9 euros du m2 (et on les comprend). Qu’à cela ne tienne le maire utilise son «49-3» en demandant au préfet de déclarer ce projet « d’utilité publique » pour pouvoir priver ces personnes de leur droit inviolable et sacré sans respect aucun en les EXPROPRIANT ! Honteux !

Et alors ce projet c’est quoi ? Un nouvel hôpital ? Une infrastructure de transport ? Un nouveau commissariat ? NON il s’agit d’une zone naturelle de loisirs avec une aire de camping-car (4 places), une aire de pique-nique et des équipements de sport en plein air !

En ces temps très difficiles, dans le contexte économique et social que nous connaissons, vous qui demandez aux Briards de payer plus d’impôts sous prétexte que les dotations aux collectivités sont fortement diminuées, comment pensez vous qu’ils vont accueillir un projet de zone de loisirs dont le coût est estimé à 501 600 euros ? J’en appelle à votre bon sens et à votre discernement monsieur le maire, et vous demande de suspendre ce projet.

Je voulais terminer cette tribune en rendant hommage à Walter Azoula qui nous a quitté à l’aube de ses 34 ans. Judoka émérite, figure emblématique du courage, de la ténacité et de la gentillesse, il fut un modèle pour tous les jeunes qu’il a rencontré.

Laure Le Roux

 

Août 2015

Ni Chicago, ni Dallas, tout simplement Brie Comte Robert

Dernier conseil municipal, « Dallas » à Brie Comte Robert ! L’espace d’un instant, monsieur le maire s’est cru en 1978 dans la peau de J.R Ewing et le temps d’un printemps, le premier magistrat de la ville s’est transformé en un sherif du « Petit Rapporteur », rédigeant des certificats de mauvaises conduites aux seuls conseillers municipaux d’opposition au lieu de s’occuper des problèmes de sa ville.

Brie Comte Robert, ses élus et son univers impitoyable ou l’art et la manière de faire diversion pour ne pas mettre à jour les sujets importants. Nous dérangeons, nous élus du Front National, nous posons trop de questions (et si nous les posons c’est que nous n’avons pas eu les réponses, cela va de soi), nous grattons, nous cherchons, nous proposons aussi, bref nous voulons des explications et de la transparence pour les administrés.

Il s’est encore passé beaucoup de choses durant l’été à Brie Comte Robert… Mais je suis persuadée qu’on ne vous parlera que des divertissements, de tout ce qui vous détournera des vraies préoccupations de votre ville. Un conseil, « écoutez la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe » !

Les électeurs de Brie Comte Robert en ont soupé de ces conseils municipaux où riment collusion, autosatisfaction et délation. Eux vivent au quotidien l’augmentation de l’imposition, la diminution des dotations, la réduction des prestations. Ils sauront faire rimer par leurs réactions aux prochaines élections l’expression de leur désillusion.

Laure Le Roux

Juillet 2015

L’ART ET LA MANIERE DE VOUS PRESENTER LES CHOSES

On nous explique bien gentillement avec un sérieux qui force l’admiration, dans le Briard Mag de juin que les comptes sont bien tenus que tout est clair, transparent sans erreurs aucunes ! Que même leurs amis Républicains/UDI n’ont relevé aucunes incohérences dans les 130 pages des documents ! D’ailleurs tout le monde est si parfait dans ce conseil que personne, à part nous, n’a relevé une erreur de 50000 euros, il est où l’amateurisme ? En ce qui concerne la magnifique annonce : « 1euro dépensé est 1 euro utile », là nous sommes au sommet de l’autosatisfaction et c’est bien normal « le changement c’est maintenant ! ».

Tiens, si on changeait la priorité à droite pour mettre des stops ? Finalement quelques mois plus tard on revient à la priorité à droite c’est mieux !

Tiens si on faisait des travaux devant la poste en mettant un passage piéton sur le ralentisseur ! (à l’heure ou j’écris une jeune femme à été fauchée par une automobiliste à cet endroit!).

Tiens si on faisait un don de 1000 euros pour le Népal (et bien sûr on l’inscrit dans le budget 2015) alors que le Conseil Départemental vient de voter une aide de 10 000 euros. Nous avons proposé que les 33 membres du conseil mettent 30 euros chacun pour ne pas toucher aux deniers publics, cela n’a pas été retenu, vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres…

L’équipe Brie Bleu Marine vous souhaite d’excellentes vacances de juillet, profitez bien de vos proches et du soleil.

Laure Le Roux

Le 11 mai 2015

LA FETE MEDIEVALE FAIT SON MARCHE

Dans le dernier Briard Mag de mai vous vous associez à l’initiative de la semaine internationale des marchés ! Vous allez même jusqu’à nous expliquer que c’est un moteur dans l’animation du cœur de ville garantissant proximité, qualité, convivialité et sociabilité. Ce beau discours devient vite vide de sens quand on sait que vous voulez supprimer le marché du dimanche de la fête médiévale. A nos interrogations et à celles des commerçants vous évoquez dans un premier temps l’heure tardive de remballage et le manque d’animations du matin puis dans un second temps vous mettez en avant le fait que dans votre contrat avec la SEMACO vous pouvez récupérer 2 jours de marché dans l’année. Certes, c’est contractuel mais il y a des manières d’amener et d’annoncer les choses. Il est vrai que lorsque l’on voit qu’une de vos adjointe est capable de répondre à un commerçant qui s’inquiétait de la perte que cela allait engendrer qu’il serait, je cite : « un gentil patron qui allait donner un jour de congé supplémentaire à son employé », on se dit qu’effectivement le dialogue est compliqué voir même compromis. Il faudrait juste garder en mémoire que la bonté est le principe du tact et le respect pour autrui la condition première du savoir vivre ! Imposer sans dialoguer n’est peut être pas la meilleure des solutions mais c’est celle que vous avez choisie. Après tout, nous ne pouvons que nous incliner devant autant de détermination à mettre en place cette belle autocratie.

Laure Le Roux

 

Le 13 avril 2015

L’orgueil du savoir est pire que l’ignorance

Un immense MERCI à tous les électeurs qui nous ont apporté leur soutien et leur confiance pour les élections départementales des 22 et 29 mars 2015.

Avec un score de 39,64 % sur BRIE au second tour et 39,26 au total sur le canton, vous nous avez envoyé un signe très encourageant montrant que vous appréciez notre travail et qu’il est maintenant de fait, n’en déplaise à certains, que l’opposition reconnue et écoutée est la nôtre.

Dans la tribune du Briard Mag d’avril la liste « Génération Brie » se demande comment être audible et reconquérir une crédibilité politique ? Je leur répondrai que cela commence par respecter les électeurs quels qu’ils soient, Confucius disait : « ne te crois pas si important que les autres te paraissent insignifiants ». L’aigreur est en politique mère de tous les vices, la déconnexion et la mauvaise foi en sont deux exemples récurrents.Vous perdez pas moins de 774 voix par rapport aux élections municipales de l’année dernière, comment voulez vous être une alternative crédible quand vous ne respectez pas le contrat ni les engagements pour lesquels vos électeurs vous ont fait confiance ?

Contrairement à ce que vous dites, notre binôme ne s’oppose pas systématiquement, nous faisons des propositions mais il n’est pas dans l’objectif de la majorité ni dans le vôtre d’ailleurs de nous écouter, c’est ce que vous appelez « le vivre ensemble » ! En ce qui nous concerne, nous continuerons à être une opposition digne de la confiance que nos électeurs nous portent, soyez en sûr !

Laure LE ROUX

Le 24/03/2015

VOUS FAIRE PRENDRE DES VESSIES POUR DES LANTERNES

Nouvelle taxe déguisée à Brie Comte Robert (eh oui c’est ça la gestion efficace) !

Le maire a fait voter au conseil du 11 février 2015 la mise en place de la VIDEO VERBALISATION.

« QUAND ON A PAS D’ARGENT, ON A DES IDEES  », c’est très simple on se sert des caméras de « vidéo-protection ».

Curieusement pour ce dispositif on arrive à mettre un agent verbalisateur en poste fixe derrière la caméra !

Naïvement vous aviez cru ce beau discours sur le fait qu’il était impossible de mettre un agent en poste lorsqu’il s’agissait de votre sécurité ? Eh bien rassurez vous pour vous verbaliser c’est possible !

« Nous voulons lutter contre l’incivisme des automobilistes et sanctionner les stationnements anarchiques»  explique Madame LACOSTE. Parfait, mais pourquoi ne pas mettre du mobilier urbain pour empêcher que les automobilistes se garent aux endroits, par exemple, où l’on sait que les mamans avec leurs poussettes n’auront de choix que de passer sur la route ? La verbalisation à distance ne fera pas bouger le véhicule ! Autre exemple si la caméra prend l’arrière de la voiture, comment voir la carte handicapé sur le pare brise ?

Il m’est apparu évident de voter «CONTRE » ce projet. D’ailleurs ça n’est pas fini, ça ne fait que commencer puisque la majorité veut étendre le dispositif et passer de 37 à 61 cameras. Au lieu de choisir la proximité, le dialogue et la pédagogie on préfère ponctionner encore et encore !

Bref, pour finir il faut juste que vous ayez en tête qu’on vous taxe, on vous taxe et en plus on vous taxe !

Laure LE ROUX

 

 

 

 

Le 09/02/2015

OPPOSITION, APPOSITION, IMPOSITION

On ne peut pas reprocher au groupe UMP/UDI GENERATION BRIE de monopoliser la parole, car leur voix est presque inaudible lors des conseils municipaux. Mais ce soir du 13/01/2015, ils ont fait entendre clairement celle-ci en votant «pour» le budget 2015 proposé par la majorité. Inouïe! même Jean LAVIOLETTE a reconnu qu’en 30 ans il n’avait jamais vu l’opposition voter le budget de la majorité municipale !

C’est quand même étonnant cette alliance «officieuse» dont la majorité n’a pas besoin ! On peut également s’interroger sur le fait que 3 membres du groupe sur 6 étaient absents et qu’ils n’ont pas donné leurs «pouvoirs» de votes.

De plus, Mr BOURCHADA explique qu’il a posé toutes les questions nécessaires et qu’il a eu toutes les réponses et garanties, là je me demande sur quoi ? Car lorsque nous avons mis en lumière «l’erreur», dixit le maire, de 50 000 euros pour «les œuvres d’art» (différence de budget prévu entre 2014 et 2015), je me dis que les questions n’ont pas toutes été posées.

En votant «pour» ce budget, vous donnez carte blanche à la majorité, et je pense que vos électeurs, en mars 2014, ne s’attendaient certainement pas à ça !

Dans tous les cas je vous félicite, vous avez créé une nouvelle génération d’opposition à Brie dont le slogan pourrait être : «génération Brie, l’ APPOSITION constructive de la majorité en place».

Pour notre part, nous resterons une OPPOSITION politique dont le but est de défendre l’intérêt des Briards en restant fidèle à nos électeurs.

Laure LE ROUX

Le 22/11/2014

TROP C’EST TROP

Monsieur le maire, cette tribune est un cri d’alarme, un cri d’urgence, d’alerte, un cri du cœur !

J’attire une nouvelle fois votre attention sur la situation catastrophique de Brie en matière de délinquance et d’insécurité.

La situation est grave, les braquages, vols de voitures, cambriolages ne cessent d’augmenter ! Faits beaucoup plus préoccupants, les agressions sont de plus en plus violentes et se perpétuent devant les domiciles des victimes (de plus en plus à l’arme blanche) !

L’heure n’est plus à l’ironie, certes nous n’habitons pas à CHICAGO, mais les Briards aimeraient un peu plus de sérieux et de respect sur la prise en compte de leur sécurité, cela ne peut plus durer ! Arrêtons le laxisme et la victimisation des coupables.

Au delà des clivages politiques, monsieur le maire, écoutez-moi, je vous en prie, ouvrez les yeux il y a urgence !

Des solutions existent, rapprochez vous de Madame la maire de MOISSY-CRAMAYEL, Line MAGNE (PS), qui va armer sa police municipale. Créez un bureau d’aide aux victimes, car une agression, même nommée « incivilité » est toujours traumatisante (n’en déplaise à certains élus qui pensent que lorsqu’on affiche un quelconque signe extérieur de richesse on aurait bien cherché l’agression) ! HONTEUX et INACCEPTABLE, vous en conviendrez !

Les habitants attendent un changement profond, fondé sur une prise en compte de leurs souffrances et une réponse réelle et déterminée contre les voyous et les délinquants.

Briards, soyez prudents, vigilants et solidaires !

Laure Le Roux

Le 18/10/2014

POUR / CONTRE / ABSTENTION

Je voudrais revenir sur une question qui m’a été posée à la fin du conseil municipal dernier.

Le vote « pour », le vote « contre » on les comprends, mais pourquoi « l’abstention » ?

Nous nous abstenons lorsque nous jugeons que nous n’avons pas assez d’éléments en notre possession pour avoir une position tranchée, ou lorsque ceux-ci sont contradictoires.

Exemples :

      • Attribution du marché Transport de personnes à la SETRA et NEDROMA (nous ne faisions pas partie des commissions « appels d’offres » à l’époque).

      • Tarification des places au SAFRAN selon l’emplacement, mais pas de numérotation précise des places.

Quelques votes «contre»

      • Augmentation de la taxe communale sur la consommation finale d’électricité

      • Vente d’une balayeuse 10000 euros achetée 50000 euros il y a 3 ans au profit d’un contrat de sous-traitance avec le SIVOM (300000 euros à l’année). Cherchez l’erreur !

      • « contre » le fait que la mairie se porte garant à 100% pour les prêts de l’OPHLM 77 (2 millions d’euros sur 40 ans). Suite à votre affirmation, Mr le maire, sur le fait que les OPHLM ne font jamais faillite, je vous invite à consulter l’affaire HABITAT 17 et celle de la faillite de l’OPHLM de Narbonne en 2012.

Une des dernières « décisions du maire », non soumise au vote, l’achat d’une 15ene d’IPAD pour 6000 euros dans le but, soit disant, d’une meilleure communication !

Je laisse les briards méditer sur l’urgence et l’utilité profonde de cette acquisition et les invite à venir aux conseils municipaux, riches d’enseignements..

Laure Le Roux

BRIE VILLE SURE ET ATTRACTIVE POUR LA DELINQUANCE

Arrêtons nous un instant sur cette phrase pleine d’espoir de notre maire dans le BRIE MAG n°202 « BRIE, ville accueillante, sûre, dynamique, attractive et riche d’équipements ». Oui mais pour qui ?

Sûre, certainement pas ! Attractive et dynamique, oh que oui mais pour la délinquance !

Regardons les faits en face avec un petit rappel de ce qui s’est passé depuis le début de l’année !

FEVRIER Braquage OPTIC CENTER

MARS Agression pour un téléphone portable

Vol du Tabernacle de l’église

AVRIL Braquage du LIDL à l’arme de poing

Agression à coups de barre de fer pour le vol d’une BMW

MAI Dégradation et incendies de biens publics

JUIN Agression d’un chauffeur de Bus

Dégradations dans le cimetière

Braquage de 2 stations service

JUILLET Braquage ELECTRO DEPOT

Tentative de braquage à l’explosif de la Caisse d’Epargne

Braquage de l’OREADE avec les coffres dans les bassins.

Et j’en passe.. Alors non, BRIE n’est pas une ville sûre. Et oui, ne vous en déplaise, nous faisons de la sécurité notre priorité puisque c’est la première des libertés.

Vous pouvez être sûr, en revanche, que nous n’aurions pas consacré et voté, comme vous l’avez fait lors du dernier conseil, un budget de 53000 euros à l’année pour la création d’un poste d’Attaché territorial en charge du tourisme .. Je pense que nous aurions consacré cet argent à renforcer la sécurité des BRIARDS. Mais comme vous nous le dites très souvent, nous n’avons pas les mêmes priorités..

Laure LE ROUX

 

Le 24/05/2014

LE PETIT COMMERCE, UNE PRIORITE !!

Tout d’abord un grand merci aux commerçants qui ont eu la gentillesse de m’inviter à leur réunion qui avait pour but de trouver des solutions en matière de fidélisation et de conquête de nouveaux clients. Cette soirée était à l’initiative d’une commerçante du centre-ville qui se démène pour trouver des solutions pour pouvoir survivre ! Oui SURVIVRE ! Ce qui m’a choqué ce soir-là, c’est que ni l’adjointe chargée du commerce, qui était invitée, ni un de ses collègues, ne se soit déplacé… Quel beau geste de solidarité et d’intérêt envers les commerçants !!

Dans votre programme vous proposiez un prêt 0% pour l’installation, très bien, mais une fois installé qu’est ce qui se passe ? Ne perdons pas de vue que ce sont les 3 premières années qui sont les plus critiques. Si d’ores et déjà personne n’est présent pour ceux qui ont du mal à s’en sortir comment peut on imaginer être performant pour l’installation des nouveaux ?

Vous devez être force de proposition, de soutien et d’encouragement pour les commerçants, ils ont besoin de vous ! Il faut les accompagner, les conseiller et surtout les écouter. Si vous ne voulez pas le faire, sachez que nous, nous en avons l’envie et que nous nous battrons pour que leurs activités soient pérennes.

Une simple présence quand elle est demandée serait déjà un bon début, mais apparemment ça semble difficile !